Ma Life

Merci corps chéri!

A l’instar de Marion  Séclin (elle a fait une vidéo pour dire merci à son corps, à voir ici), j’ai moi aussi décidé d’écrire une lettre de remerciement à mon corps, que j’ai souvent maltraité, à coup de malbouffe, de sédentarité, de piercing qui ont mal tourné…

 

 

« Cher Corps,

Toi et moi on se connaît depuis longtemps, tu m’as toujours aimé, mais je ne te l’ai pas souvent rendu.

Depuis petite, je te regarde du coin de l’œil dans le miroir, d’un regard réprobateur. Je n’aime pas les kilos en trop que tu affiches, les bourrelets disgracieux que j’attrape aisément de mes mains.

En grandissant, ce n’était pas non plus le grand amour. Tu n’étais toujours pas comme je voulais. Trop gros, trop mal foutu, pas gracieux.

Pourtant, tu n’as jamais failli. Jamais. Et pour ça, je te remercie. Merci de tenir le coup même quand je suis crevé, merci de m’emmener partout, merci de bien fonctionner.

Certes, il y a ces kilos de trop, et cette myopie… Mais je ne te l’ai jamais dit et pourtant, tu assures !

Je t’ai maltraité, surtout à coup de régimes idiots, qui ne marchaient pas, et quand j’ai réussis à perdre ce poids, même comme ça, je ne t’aimais pas. Alors je suis désolée.

Mais aujourd’hui tout ça, c’est fini, promis. J’ai compris que tu étais mon ami, toi et mes bourrelets, et ma cellulite, on est tous copains. Et je suis fatiguée de te détester, c’est une perte d’énergie. J’ai choisi de t’accepter, avec tes kilos, ta cellulite. Ca m’a pris 27 ans, mais j’y suis arrivé. Tu sais, il y a aussi des choses que j’ai toujours aimé chez toi, tes lèvres charnues, ton nez légèrement en trompette, tes chevilles fines et tes seins généreux. Aujourd’hui j’ai décidé de t’aimer en entier. Je te donnerais à manger correctement et te promets de te faire bouger plus souvent. Et j’espère que nous deux, on vivra en paix et longtemps.

PS : pardonne-moi d’avance pour les coups d’aiguilles du tatoueur, tu sais que j’aime ça, c’est pour te rendre plus beau que tu ne l’est déjà. »

 

Cette acceptation de soi est un chemin difficile, surtout quand ça fait longtemps qu’on ne s’aime pas. C’est un chemin personnel, que nous devons traverser seuls. J’en ai eu marre de ne pas m’aimer, et de me torturer. Ça ne m’apportais rien si ce n’est plus de haine, de dégoût et de mal-être. Ca ne mène nulle part. Alors avec l’amour d’un chéri, l’âge que j’ai pris et aussi ses filles sur Instagram qui se sont décomplexées, j’y suis arrivé. Aujourd’hui, je peux dire que j’aime mon corps, certains jours plus que d’autres, mais le rapport que j’ai aujourd’hui avec lui est bien meilleur qu’avant.

Si toi aussi, tu as du mal à t’accepter, mais que tu en as marre de te détester va faire un tour du côté de ces comptes Insta qui font un bien fou. Tu verras la vie est plus  belle quand on s’aime!

 

Une publication partagée par @erikalipps le

La pic de couv est de @harri_golightly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *