Ma Life

Je suis devenue végétarienne.

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous mon expérience de végétarienne débutante.
Ça fait maintenant quelques semaines que j’ai arrêté de manger de la viande, du poisson et des œufs.

Je dois vous dire que je n’ai jamais été trop viande ou poisson, ce n’était pas ma « came », c’est aussi pour cela que j’ai décidé de sauter le pas, car je savais que ce ne serait pas très dur pour moi.

Alors pourquoi avoir franchi le pas ?

Pour deux raisons, principalement : 

1) Les animaux. 

Je suis une sorte de Brigitte Bardot, j’adore les animaux de toutes sortes, et je considère qu’ils ont autant le droit de vivre et faire leur vie, que nous. Alors, manger de la viande n’était pas cohérent avec mon amour pour eux.

2) La santé.

J’ai regardé CE documentaire, qui m’a un peu fait tilt. Les gens ayant adopté un régime non pas végétarien, mais carrément vegan, ont vu leur santé, leur forme s’améliorer. Et là, je me suis dit, bingo ! C’est ça que je veux.

Je n’ai pas de soucis de santé particuliers, mais si je peux éviter de me chopper un cancer ou une maladie cardio-vasculaire à cause de la viande, je prends.
Vous me direz, je choperais (comme beaucoup d’entre nous) un cancer d’autre chose, mais je me dis autant mettre un max de chances de mon côté.

J’avais déjà essayé d’arrêter il y a quelques mois mais la période des fêtes est arrivée et je vous avoue que j’ai eu beaucoup de mal à résister au foie gras (j’ador-ais ça).

À quoi faut-il s’attendre quand on se passe de viande ?

Beaucoup de jugements.

Les gens que vous connaissez (et ceux que vous ne connaissez pas  coucou les haters/troll/débiles du net !) vont vous donner leur avis, même si vous ne leur avez pas demandé.
« Mais tu vas avoir de carences ! »
« Et les protéines, tu vas faire comment ? »
« C’est ridicule, l’homme est un chasseur, on a BESOIN de viande. »

Bref, la liste est très, très longue.

Alors dans ma famille de Portugais, autant vous dire, qu’on m’a ri au nez, en pensant que c’était une énième lubie.
Il faut savoir que chez nous, le porc, ce n’est pas de la viande, c’est une religion. Donc quand je leur ai dit que c’était fini pour moi, ils m’ont regardé comme si je débarquais de Mars.

Des choix compliqués

Je me suis aussi rendu compte qu’être végétarien (ou vegan) n’est pas simple quand on sort dîner. Bien qu’il y ait du progrès de ce côté-là, beaucoup de resto ne propose pas de plat sans viande. Ou alors, il y a une misérable petite salade végétarienne qui ne donne pas du tout, mais pas du tout, envie.
Alors, oui, il existe pleins de restau vegan/végé, mais je suis la seule dans mon entourage à adopter ce régime alimentaire, je n’imagine même pas leur tête si je leur proposai de se faire un resto vegan.
Du tofu ? Plutôt mourir.

De la volonté mise à rude épreuve.

On a beau avoir des idéaux, ce n’est pas facile de renoncer aux choses que l’on aime.
Je vous avoue, que quand le jambon serrano me fait de l’œil, je détourne la tête, ou quand la salade césar me tend le bras, je ferme le menu. Je n’imagine même pas, au moment des fêtes, entre le chapon et le foie gras, je sens que ma volonté va avoir du souci à se faire.

Et la santé ?

Jusqu’à présent, je n’ai pas ressenti d’effet particulier sur ma santé, je ne me sens pas affaiblie ou fatiguée comme certains pourraient le penser.
À partir du moment où vous mangez assez de légumineuses, céréales et légumes, votre besoin en protéines est assouvi.

Et le veganisme ?

Je ne suis pas encore prête à sauter le pas, pour la simple et bonne raison, que si je ne suis pas fana de viande, je suis fana de fromage, et pour le moment, pas encore prête à me passer de fromage. Ça viendra peut-être.

 

Mais je vous rassure, je n’irais jamais faire la morale à ceux qui mange de la viande, comme certains vegan/végé extrémistes peuvent le faire. 

C’est un choix personnel, et j’estime que chacun fait ce qu’il veut.

2 Comments

  • Claire

    Bonjour,
    Je partage totalement su ton point de vue et je suis en train de devenir végane, je me pose par contre des question sur mes apports protéiques. Comment savoir que je ne suis pas carencé en protéines et fer par exemple.
    Quel est ton point de vue sur la question ?

    • Hortense

      Hello Claire !

      Tu peux trouver des apports en fer et en protéines ailleurs, dans les épinards, les lentilles, les pois chiches etc. Renseigne-toi 😉
      Si tu as peur pour ta santé n’hésite pas à consulter un médecin.
      Moi ça fait quelques mois que je ne mange plus de viande/poisson/oeufs et je ne me sens pas plus mal qu’avant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *