Comment réussir à écrire un roman

Contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, il n’est jamais simple d’écrire une histoire de bout en bout.
Pour ma part, j’ai commencé des milliers d’histoires, j’en ai fini très peu. Souvent parce que les idées jaillissent et paraissent chouette, mais quand il s’agit de trouver un vrai fil conducteur les choses se corsent.
Voici donc, mes petits conseils d’écrivaine en herbe, pour celles et ceux qui souhaitent écrire le livre de leur vie, un roman, une nouvelle ou même un poème.

 

 

  • Ne forcez pas l’inspiration

L’inspiration, c’est la meilleure et la pire ennemie des écrivains et des artistes en général.

Tout simplement parce qu’elle ne se contrôle pas !  Elle arrive souvent quand il ne faut pas. Mais quand elle est là, surtout ne la chassez pas. Écrivez immédiatement tout ce qu’elle vous souffle : idées, images, mots, émotions. Noter tout ce qui vous passe par la tête ! L’idéal est d’avoir toujours de quoi noter pour ne rien laisser filer et pouvoir y revenir dès que possible.

Pour la fierté du cactus, je me rappelle écrire des passages sur mon téléphone, lors de mes 3 h de transports en commun quotidiennes.

  • Soyez patient

Un livre ne s’écrit pas en un jour !

Sachez qu’il a fallu 2 ans et demi pour que F.Scott Fitzgerald écrive Gatsby le magnifique et 6 ans à J.K Rowling pour écrire Harry Potter et l’école des sorciers.

Ne vous découragez pas !

Pour ma part, j’ai écrit La fierté du cactus en quelques mois. Mais l’idée du début a germé dans ma tête, il y a presque 10 ans de ça !

  • Imaginez les moindres détails.

Tel un scénariste, faites-vous le film de votre histoire dans la tête, il vous aidera à décrire précisément des lieux, des moments, des tenues, des personnages, leur vécu, leur caractère. Plus ce sera précis, plus vous arriverez à les décrire avec justesse.

  • Ayez un début, un milieu et une fin.

Même si vous n’avez pas encore tous les détails de l’histoire, il faut au moins le plan.

Trouvez les grands titres et ensuite faites des sous-parties.

Quand se déroule l’histoire ? Où ? Les prénoms des personnages ? Le plot ? Le climax de l’histoire ?

Pour rappel voici le plan général d’un récit :

> état initial

> événement perturbateur

> péripéties

> élément de résolution

> état final

  • Documentez-vous.

Notamment, si votre histoire se passe dans une ville, un pays, un contexte connu. Plus ce sera détaillé, précis et juste plus votre récit sera crédible.

  • Planifier l’écriture

Si vous êtes comme moi, la reine de la procrastination, dégagez-vous du temps pour écrire. Faites un planning. Fixez un horaire quotidien et essayez d’écrire un chapitre ou deux (ou trois ou quatre).

Plus vous écrirez, plus ce sera fluide ! Pensez également à couper toutes les distractions possibles comme la tv, les réseaux sociaux, les coups de téléphone. Entrez dans votre bulle et restez-y.

Pour ma part, lorsque j’écris, j’écoute de la musique selon le mood de ce que j’ai à rédiger. Ça marche surtout pour les passages tristes. Donc n’hésitez pas à écouter quelque chose qui vous fait bader, vous serez dans l’humeur nécessaire pour écrire, et ce sera plus facile.

 

Voilà, j’espère que ces quelques petits conseils vous aideront à écrire votre histoire !

 

 

 

Posts created 50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut